17
Mai

Avec Run Soviet Run, au profit du SPH Fleurus !

Fédérer les énergies, c’est jouissif, voir subliminal dans la mesure où ça permet de construire des projets citoyens. Créé pour dynamiser la vie locale, « Soviet Bloem » vient de connaitre des heures fastes : le succès rencontré par la « Soviet Fun Fest » – organisé avec le soutien étroit de la Ville de Fleurus et de « Fleurus Culture » – a été…


Même plus que cela !
Dame Météo était des nôtres et l’affiche attractive, dès lors les regards s’illuminent et les propos s’échangent. « Soviet » savoure ce bilan, même si tous nous sommes déjà connectés la « Soviet Muzik Party » qui aura lieu le 23 juin.

Mais dès ce dimanche 19 mai, nous serons à nouveau sur le terrain, plus précisément au travers du projet « Run Soviet Run ».


Run ???…
Il y a 18 mois l’idée de créer un team en vue d’une participation au « 20 Km de Bruxelles » a vu le jour. 36 joggeurs étaient de la partie il y a un an, dans quelques heures ils seront 54 à porter nos couleurs.

Mais au-delà du challenge à relever (atteindre la ligne d’arrivée d’une course de 20 kms) pour chacun des participants – 40.000 sont annoncés -, « Soviet Bloem » a voulu enrichir cette démarche d’un volet philanthropique. Ces derniers mois, l’équipe en charge du projet a promu le Bernardin, plus de 2.000 pièces ont été vendus. Merci à vous tous. Résultat des courses : un don de 1.000 et quelques euros sera remis dimanche soir aux représentants de l’asbl « Sports pour Handicapés ». C’est du concret, c’est du solide pour une association – voir www.sphfleurus.be ou https://www.facebook.com/SPHfleurus/ – qui aligne des moins valides au plus haut niveau, championnat d’Europe et Jeux Paralympics y compris. Des forces vives de « Soviet » ont aussi participé à des travaux de communication et apporté un bol d’air à l’occasion du jogging de Pâques.


Tout ça n’est pas clair ?
Reprenons : « Soviet Bloem » a créé un satellite, « Run Soviet Fun », dont les membres actifs ont agit pour apporter 1 € par kilomètre parcouru ce 19 mai, dans le cadre du « 20 Km de Bruxelles ».

Ces joggeurs, ils pratiquent toutes les semaines bien sûr, mais depuis la Saint-Nicolas ils se retrouvent ensemble deux fois par mois. Ils ont débuté par des 5 ou 6 bornes, il y a quinze jours le menu en affichait 15. Le plaisir du joggeur est évidemment de vaincre la distance, le chrono est secondaire lorsqu’on s’arc-que-boute sur la solidarité, l’échange, la richesse d’un regard, la chaleur d’un propos encourageant.

Dimanche dès 7 h ils embarqueront à destination de Bruxelles. Gageons que l’aller sera paisible, en effet une heure supplémentaire de calme sera utile avant de libérer les chevaux. 40.000 joggeurs qui démarrent, c’est un cortège de plus d’une demi-heure. A eux la liberté, la chasse aux endorphines, l’envie de se dépasser. Il y a eu beaucoup de déclics dans cette démarche « Run Soviet Run », mais l’espace de quelques secondes, parfois, ceux qui ont été coureurs, chauffeurs, secrétaires, logisticiens ou a.s. ont peut-être eu envie de donner des claques.

Comments ( 0 )