14
Déc

Mon beau sapin, roi…

Vive les traditions, non ? En tout cas dès qu’elles nous rassemblent et offrent des possibilités de festoyer. Et à ce niveau, les cinq ou six dernières semaines de l’année civile ne sont pas mornes. A tous les saints (!) abandonnons-nous et pour que rebondis ils soient plus encore préparons-nous. Qui, convenons-en, n’embellit pas son […]